«

»

::

Lors de son passage à Abidjan, M. Abdul HUSSAINI nous a accordé une interview dans laquelle il a traduit les remerciements et la reconnaissance de l’entreprise INTERHYDRO à la SOTICI pour sa fidélité et sa confiance renouvelées. Un véhicule a été offert à la SOTICI pour l’occasion.
 



 
SOTICI NEWS : Monsieur, présentez- vous et décrivez-nous les activités de l’entreprise INTERHYDRO.

Abdul HUSSAINI: Bien avant, je tiens absolument à rendre hommage à Monsieur Sayegh, Directeur Général de l’entreprise INTERHYDRO et ancien directeur commercial de SOTICI, homme rempli d’expériences et de savoir-faire. Je suis Abdul HUSSAINI, Directeur commercial de l’entreprise INTERHYDRO, entreprise spécialisée à la base dans l’équipement hydraulique pour les projets d’assainissement, d’adduction d’eau, de traitement, d’irrigation, etc. Elle existe depuis 30 ans. Et forts de notre expérience et de notre expertise, on a rajouté du savoir-faire et de nouvelles compétences. Aujourd’hui on apporte un soutien technique à nos partenaires soit par des études en amont pour des dossiers, par des conseils ou en assistance. C’est d’ailleurs l’une des raisons, de ma présence en Côte d’Ivoire aujourd’hui. Apporter une assistance et une aide à nos partenaires à la pose des équipements fournis pour des ouvrages de qualité.
 
SN: Depuis combien de temps entretenez-vous des relations avec la SOTICI ?

AH: La relation avec la SOTICI date de plus d’une décennie. Notre histoire avec elle a commencé légèrement avec Monsieur Sayegh quand il était encore à la SOTICI. Mais elle s’est beaucoup plus développée quand il est parti de là pour rejoindre INTERHYDRO. Au-delà des relations amicales, nos deux entreprises sont complémentaires ; une complémentarité qui nous rattache encore plus. SOTICI fabrique les tuyaux et nous fournissons tout l’accessoire s’agissant des raccords, la robinetterie, etc. En somme, tout ce qui se monte sur le réseau et qui se connecte aux tuyaux de la SOTICI. Notre collaboration a commencé par de petits projets jusqu’à atteindre l’ampleur que vous connaissez aujourd’hui. .
 
SN : Monsieur le Directeur, quelle est votre place en Europe ? .

AH : Cela va peut-être vous surprendre mais notre place en Europe est très limitée. On est plutôt tournés vers l’Afrique qui est notre priorité. On est aujourd’hui dans une trentaine de pays africains. On était essentiellement en Afrique de l’ouest, mais maintenant nous sommes présents au Maghreb (Algérie, Maroc), et nous marquons une présence de plus en plus forte en Afrique central et de l’est.
 
SN : Monsieur HUSSAINI, que dîtes-vous de la collaboration SOTICI-INTERHYDRO ?

AH : C’est une collaboration qui est très positive pour nos deux entreprises. D’ailleurs j’ai remercié mon Directeur et je remercie aussi bien entendu la SOTICI pour la confiance et sa fidélité. Bien que sollicitée par nos concurrents, elle est restée fidèle à nous. On tient à remercier la SOTICI pour cette confiance et cette fidélité. Connaissant bien le marché, on tend à développer la gamme de nos produits et à élargir notre collaboration. .
 
SN : A l’orée de vos trente ans, quel bilan faîtes-vous ?

AH : Trente belles années déduites de mon âge, il ne restera pas grand-chose, disons une vingtaine (rire). A l’orée de ces 30 ans c’est beaucoup de fierté pour le travail qui a été accompli, fierté de ce que nous sommes entrain de faire par le biais de cette collaboration, fierté de vouloir continuer d’augmenter et d’améliorer ce que nous faisons déjà. Je salue toute l’équipe d’INTERHYDRO et de la SOTICI. On ne pourra jamais remercier à la juste valeur mais ce remerciement il vient du cœur.
 
SN : Que prévoyez-vous dans les cinq prochaines années ?

AH : On ne voudrait pas se donner forcément des limites d’objectifs chiffrés. Le but c’est de continuer, de consolider ce qu’on fait actuellement et bien-sûr de l’augmenter en terme de quantité et de qualité, d’élargir notre gamme de produits et notre savoir-faire. Parce qu’INTERHYDRO va se lancer bientôt dans des projets qui dépassent le simple cadre de la fourniture. Chaque année nos équipes s’efforcent de se donner les moyens pour améliorer nos services afin d’être compétitifs dans la jungle des marchés. .
 
SN : Aujourd’hui, nous allons assister à une remise de clés, de quoi s’agit-il ?

AH : Nous avons décidé d’offrir une voiture à la direction commerciale pour traduire toue notre reconnaissance à la SOTICI pour l’énorme soutien à notre égard. C’est aussi une manière pour nous de renforcer nos relations professionnelles et amicales. Même si ce geste ne peut traduire pas toute notre reconnaissance, il est important de le signifier. Merci à la SOTICI.
 
SN : Au terme de cet entretien, quels sont vos derniers mots ?

AH : Dernier mot ! je ne m’attendais pas à ça (rire). C’est toujours difficile car il faut choisir les bons mots. Je dirai vive la SOTICI ! vive INTERHYDRO ! vive la Côte d’Ivoire ! vive l’Afrique !